Terredetresors.com, le portail touristique des trésors du patrimoine de la France : artisans, producteurs, patrimoine culturel et naturel, événements et activités.
Agrandir | ©Greudin

Cathédrale Notre-Dame de Paris

Rue du cloître Notre-Dame, 75004 Paris (Voir le plan)
Tél : +33 (0)1 53 40 60 80 / +33 (0)1 53 10 07 00

Notre-Dame de Paris n’est pas la plus grande des cathédrales françaises, mais elle est indiscutablement l’une des plus remarquables qu’ait produite l’architecture gothique en France et en Europe.

Les deux rosaces qui ornent chacun des bras du transept, sont parmi les plus grandes d’Europe et mesurent chacune 13 mètres de diamètre.

Une plaque de bronze incrustée dans le sol de son parvis sert de point zéro de toutes les distances routières calculées à partir de Paris.

Présentation

La cathédrale Notre-Dame de Paris se trouve au cœur de de la capitale sur l'île de la Cité.C'est le chef d'œuvre gothique par excellence,inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco.
Gravir les tours de Notre-Dame, devenu mythique grâce au roman de Victor Hugo, et découvrir une vue exceptionnelle du centre historique de la capitale.

Historique

La construction, commencée sous le règne de Louis VII dura de 1163 à 1345.
En 1163 a lieu la pose de la première pierre par le pape Alexandre III alors réfugié à Sens, en présence du roi Louis VII. L’essentiel des travaux se fera sous la direction de l’évêque Maurice de Sully (1160-1197) et de son successeur Odon de Sully (1197-1208), ce dernier sans lien de parenté avec le premier.
On distingue quatre campagnes d’édification correspondant à quatre maîtres d’œuvre différents:
1163-1182 : construction du chœur et de ses deux déambulatoires. 1182-1190 : construction des quatre dernières travées de la nef, des bas-côtés et des tribunes. 1190-1225 : construction de la base de la façade et des deux premières travées de la nef. On commença l’édification de la façade en 1208. À partir de cette année, les portails furent construits et décorés. L’étage de la rose date de 1220-1225. La construction des premières travées de la nef fut reprise en 1218 afin de contrebuter la façade. 1225-1250 : partie haute de la façade, et les deux tours. Agrandissement des fenêtres hautes pour remédier à l’obscurité (vers 1230). Simultanément la toiture des combles des tribunes est remplacée par des terrasses, et de nouveaux arcs-boutants, dotés de chaperons à chéneaux, permettent l’évacuation des eaux de pluie de la partie supérieure de l’édifice. On construit les chapelles latérales de la nef . La tour sud est achevée en 1240 et l’on abandonne la même année l’idée de doter les tours d’une flèche. En 1250 fin de la construction de la tour nord. À cette date la cathédrale est en fait terminée et totalement opérationnelle. Nous sommes en plein règne de saint Louis. Les phases ultérieures de l’édification concerneront des additions, embellissements, réparations et modifications parfois fort importantes et qui dureront jusqu'au XIVe siècle:les portails du transept,les rosaces,les arcs-boutants du chœur.
Pendant près de trois siècles, on respecta la structure gothique de la grande cathédrale, mais les choses changèrent dès la fin du XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIV.
La société de cette époque (fin du XVIIe - XVIIIe siècle) n’aimait pas le gothique, jugé art barbare, sombre et austère.
Ainsi dès la fin du XVIIe siècle, Robert de Cotte démolit le jubé, les stalles, les bas-reliefs des clôtures, ainsi que des tombeaux, cela pour la réalisation du vœu de Louis XIII fait en 1638. Puis en 1756, les chanoines jugeant l’édifice trop sombre demandèrent aux frères Le Vieil de détruire les superbes vitraux du Moyen Âge et de les remplacer par du verre blanc ; après quoi on badigeonna les murs de la cathédrale…
Au cours de la Révolution française, de nombreux actes de vandalisme visèrent la cathédrale.
Le Culte de la Raison fit son apparition à Notre-Dame de Paris le 10 novembre 1793, avec la Fête de la Liberté.Fin novembre de cette année, le culte catholique fut d’ailleurs interdit à Paris. La cathédrale fut ensuite transformée en entrepôt.
En 1804, Napoléon Bonaparte put y être sacré empereur des Français, en présence du pape Pie VII.
Une fois la paix retrouvée, la cathédrale était dans un tel état de délabrement que les responsables de la ville commencèrent à envisager la possibilité de l’abattre totalement. Le grand romancier Victor Hugo, admirateur de l’édifice, écrivit alors (1831) son roman Notre-Dame de Paris qui eut un énorme succès et avait notamment pour but de rendre le public conscient de la valeur d’un tel monument.
Le Ministre des Cultes de l’époque décida d’un grand programme de restauration qui dura jusqu'au 31 mai 1864.
La cathédrale passa les deux guerres mondiales sans problèmes notables.
Dans les années 1990, les procédés modernes ont permis de redonner à la pierre extérieure de la cathédrale noircie par les siècles, sa pureté et sa blancheur d’origine.

Horaires

Du 1er avril au 30 septembre: de 10h à 18h30
Nocturnes les samedis et dimanches de mai à août jusqu'à 23h
Du 1er octobre au 31 mars: de 10h à 17h30.
Dernier accès 45mn avant la fermeture. Toutefois, en fonction de l'affluence, l'heure du dernier accès peut être avancée.
Fermé
1er janvier, 1er mai, 25 décembre

Tarifs

Plein tarif (adulte) : 8 €
Tarif groupes (à partir de 20 adultes) : 6 €
Tarif réduit 18-25 ans (hors ressortissants des 27 pays de l'Union européenne et non résidents) : 5 €
Gratuité pour les moins de 18 ans
Gratuité pour les moins de 26 ans ressortissants des 27 pays de l'Union européenne et résidents réguliers non européens sur le territoire français (sur présentation d'un justificatif officiel). Gratuité pour les titulaires du pass éducation du ministère de l'Education nationale.
Pour votre information, en raison de l'affluence et de l'unique accès aux tours, les pass musées ne sont pas des billets coupe file.

Plan d'accès

Trésors à proximité
Hôtel de Miramion
Eglise Saint-Séverin de Paris
Sainte-Chapelle
Conciergerie
Fontaine Saint-Michel
Tour Saint-Jacques
Quai des Grands-Augustins
Bibliothèque Forney
Le Panthéon
Pont Neuf
Musée national d'art moderne
Hôtel de Béthune-Sully
Musée Carnavalet
Eglise Saint-Sulpice de Paris
Maison de Victor Hugo
Pour créer, imprimer et partager votre carnet de voyage, créez un compte ou connectez-vous


A découvrir aussi dans toute la France